Smiley mon symbole ! Un visage réel pour le cerveau ? Qui est il ?

By -

Une étude récente, tend à nous indiquer que le cerveau perçoit les smileys comme de vrais visages.

Alors là ça devient intéressant pour ceux qui ont déposé le dessin : – ).
Oui il y a une société qui fait fortune avec.

Et au délà de cette nouvelle que vous avez peut être vu, voici cette étude sur la perception des smileys par le cerveau : étude du smiley heureux

que je vous laisse soin de lire en détail. (courageux(se) va !)

Ce que je trouve intéressant au delà des conclusions, ce sont les performances que le cerveau fait dans certains cas et pour certains humains.
Enfin si c’est le cerveau qui agit vraiment…

L’art de la métaphore, du symbolisme, de l’association, de la dissociation, de l’interprétation et de la perception. A quoi bon cela va servir ?
Surtout en matière de Gamification me direz vous ?

Je vous déroule ma pensée lorsque j’ai entendu (lu cette information).
Cela me fait penser à un très bon documentaire sur le cerveau. A voir absolument !

Voyage au centre de votre cerveau

Partie 1

Partie 2

Partie 3

On peut y voir que certaines formes d’autismes augure un fonctionnement différent du cerveau. Notamment concernant la représentation symbolique voir métaphorique.

Et l’on peut voir, sentir, entendre, goûter, toucher de manière autre et donc modifier la perception, qui sera moins symbolique mais plus proche de la « réalité ». Si vous annihiler le lobe temporal gauche du cerveau, (déconseillé à reproduire chez soi); on peut se rendre compte que le cerveau dans sa totalité « enregistre » différemment l’information. Ou bien il l’a restitue différemment. A chacun de se faire une idée. C’est un peu comme si tous vos sens étaient plus actifs, tous en émoi et l’instantané du souvenir se ferait à ce moment précis. Donc beaucoup plus proche de ce qui est vraiment. Ou tout du moins beaucoup plus proche par rapport aux instants présents que vous pouvez percevoir avec la panoplie de vos sens. Et bien là un souvenir plus complet, précis, détaillé se produit. Et ce souvenir est perçu moins symboliquement. C’est marrant puisque qu’on se rapproche de quelque chose que vous pourrez voir dans la définition d’objectif. (à vous de trouver de quoi il s’agit). Le pire ou le meilleur c’est que ça marche !! (le mariage ?)

Où est ce que, je souhaite en venir ? Aucune idée… Juste une association d’expériences que je souhaite vous faire partager pour amener à une certaine réflexion peut être.

Je vais éviter de rentrer dans le détail des symboles utilisés en propagande. Mais tout nous fait penser à quelque chose. Ou du moins tout peut potentiellement nous faire penser à quelque chose de déjà vécu, vu, perçu.

Ce qui est plus étonnant c’est pour quelle raison l’esprit (le cerveau ?) enregistre t-il, telle (guillaume) ou telle information et pas une autre. Ou bien tout est enregistré quelque part ailleurs et le cerveau va chercher celle ci. Un peu comme si vous passiez commande, au restaurant, à une personne et celle ci revient avec l’information que vous souhaitez et qui vous est dédiée. Mais attention vous n’avez pas accès à toutes les salles, votre serveur ne connaît que ce que vous lui avait indiqué. (que la vie et ses expériences lui ont transmises). Il ne vous ramènera pas de Louis d’Or, s’il ne sait pas qu’il y en a dans le coffre caché sous la grande cuisinière. Et comme vous ne le saviez pas non plus, vous n’allez jamais le lui demander de vous en ramener. Qu’est ce que ferait des Louis d’Or dans un restaurant ? Vous êtes là pour manger non ? Le restaurant c’est fait pour ça ! (pour votre cerveau). Mais racontez lui pendant le repas, l’histoire d’un chercheur d’or qui trouvait de l’or partout où il allait, et bien il se peut que vous (votre esprit) si celui ci est joueur se dise « tient mais peut être que dans ce restaurant il y a de l’or ». Et là vous en parlerez au serveur qui éventuellement aura entendu un jour qu’il y avait une légende sur l’ancienne patronne du restaurant qui aurait caché sa fortune dans ce lieu. Bon l’histoire est sans fin !

Pour écrire cet article, j’enchaîne toutes les idées qui arrivent à la fois (dans un ordre décousu peut être même incohérent mais qui ont certainement un lien entre elles). C’est un peu comme vos rêves. Essayez d’y voir un aspect logique avec l’histoire que vous avez vécu la nuit précédente. Et bien si vous y parvenez: Ouvrez un centre Jung II. La nuit vous captez l’information, et la partie consciente peut venir derrière tenter d’interpréter ce qu’a vécu cette partie inconsciente. Certainement que les rêves éveillés s’en rapproche au mieux pour le faire.

Bien Heureux ou Bien créatif à ceux qui ne voient juste que deux points, un tiret et une parenthèse à cela. Zut !!

Et la gamification dans tout ça vous allez me dire. Souvenez vous! Il faut parler aux personnes avec leurs langues, leurs référents, leurs croyances si vous voulez ne serait ce qu’attirer leur attention ou du moins la conserver ou l’aiguiller. Car vous pouvez l’attirer, l’alerter, tout en faisant l’inverse de ce à quoi ils sont habitués. Dans ce cas là ils seront interpellés, mais pas sur qu’ils soient enclin à venir avec vous jusqu’au bout. Il y aura plutôt un égarement si les informations qu’ils perçoivent sont trop à l’opposé de ce qu’ils pensent être ou devoir avoir ou devoir être. Image grossière : Essayez de parler de couture à un passionné de timbres et de le tenir en haleine sur votre méthodologie pour coudre des boutons. (attention il y a toujours des exceptions).
Il me semble bon de s’inspirer constamment des stratégies mentales d’autrui, même si celles ci sont à l’apogée, opposé, de qui nous pensons être et de comment nous devons agir ou penser. Par contre il faut avoir la possibilité d’être en alerte pour s’ouvrir et d’ouvrir à de nouveaux champs de perception. Sinon l’esprit sera toujours attiré par les mêmes stimulis, et s’orientera vraisemblablement vers les mêmes actions qui procure du plaisir (potentiellement) ou les actions qui évitent une peur.

Le symbolisme et la métaphore prennent ici tout leurs sens. Cela évite de rentrer frontalement avec les croyances, valeurs, (égo), de chacun. Et permet d’amener un autre regard en y distillant un autre sens, une autre raison à une même action. Tout autant que l’action, c’est l’impulsion ou plutôt le sens, l’intention dissimulée derrière qui sont importantes. Apprenez à être alerte et connaître les réelles motivations. (le plus difficile à faire ou le moins facile !)

Où mettez vous votre attention ? Où allez vous porter leurs attentions ? Quelles sont leurs intentions ? Les vôtres ? Comment ? Tout dépendra de vous, d’eux, et de ce que vous avez identifié comme leviers. Utilisez, sélectionnez les symboles qui parle à votre cible et amenez là vers d’autres schémas, d’autres façonnages mais avec un même habillage qui lui parle.
La transition sera beaucoup plus aisée avec les outils et théories du jeu. Et les autres aussi !

: – )

Frédéric
ps: très peu d’effort de copywriting sur ce texte.. c’est le jeu de rentrer dans la perception d’autrui. A qui aime jouer à ce type de jeu ou de soi et ensemble.

Passionné par les comportements humains et le processus de leur changement. Formé à l'hypnose thérapeutique ericksonienne, la PNL, j'exerce depuis plus de 15ans dans les TIC, les Jeux Vidéo, et le Marketing. L'univers du jeu, ses théories et ses expériences me permettent de chercher et de trouver un liant entre l'esprit, le corps, les valeurs, les croyances, les mécaniques de jeu, et l'écologie de la personne. (l'utilisateur devient créateur de son expérience désirée ou "subie")

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>